• Chez Littleboboon, nous sommes passionnés de culture et de gastronomie asiatique alors quand nous sommes tombés, début septembre, sur l’enseigne Ô Banh Mi, place Charles Michel dans le 15e arrondissement de Paris, nous avons aussitôt manifesté une joyeuse surprise et décidé de regarder de plus près ce nouveau concept de street food à la vietnamienne.
     

    La semaine suivante nous sommes ainsi venus goûter leur banh mi (sandwich) et autres spécialités vietnamiennes telles que le banh cuon (crêpe vapeur), goi cuon (rouleau de printemps) et chà gio (pâté impérial).

    Le concept suit la règle du « fast food » : on arrive, on sélectionne un menu, on paye à la caisse et on attend d'être appelé ou servi selon que l'on a choisi la dégustation sur place ou à emporter. Il y a un long comptoir et quelques tables à l’intérieur, plus quatre ou cinq sur la terrasse.

    Lors notre déjeuner, une dizaine de personnes font la queue pour commander, mais les trois employés vietnamiens au service sont rapidement débordés. Résultat : le temps d'attente pour être servi est grimpé à 35 minutes. C'est beaucoup trop long pour préparer et récupérer un banh mi ou autre, et c'est vraiment dommage car la nourriture est fraîche, bonne, variée avec beaucoup d’ingrédients différents. L’offre est très alléchante, on peut même commander le fameux cà phê sua da (café au lait glacé vietnamien).

    Ô Banh Mi a un réel potentiel mais son organisation doit impérativement être améliorée, le service doit être plus efficace.

    On espère qu’il y aura de plus en plus d’offres et de concepts authentiques sur la nourriture vietnamienne qui est l’une des meilleures au monde.

     

    Ô Banh Mi

    56 Place Saint-Charles
    75015 Paris

    Tél: 06 03 28 44 79Ô Banh MiÔ Banh MiÔ Banh MiÔ Banh Mi


    votre commentaire
  • La Maison Celou, en patois provençal, ça veut dire La Maison de Marcel. On la trouve au 5 rue Saint Join à Châteauneuf de Gadagne dans le Vaucluse pas très loin d'Avignon. Pour nous ce fût une belle découverte lors de notre périple estival en Provence.

    La cuisine du chef Adrien Louis et de sa compagne, Barbara Souny, est à la fois savoureuse, délicate et généreuse. Une cuisine pleine de maîtrise avec une touche de créativité bienvenue.

    De l'amuse-bouche au dessert c'est un régal de tous les instants.

    La carte des vins est bien dotée, qui réserve une belle place aux vins de Provence comme notre rosé les Clos des Saumanes, frais et subtil.

    Le service est chaleureux, charmant et professionnel.

    La Maison de Celou affiche déjà un Bib Gourmand au fameux guide rouge mais, pour nous, elle aurait amplement mérité une belle étoile. Sa cuisine percutante, son excellent service et sa belle terrasse ombragée donnant sur le magnifique Mont Ventoux valent largement le détour.

     

     La Maison De Celou

     5 Rue Saint-Join

    84470 Châteauneuf-de-Gadagne

     

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

    La Maison De Celou

     

     

     


    votre commentaire
  • Suite au conseil d’un ami qui habite La Roque d’Anthéron, nous nous retrouvons cet été à Pertuis, capitale du pays d’Aigues,  pour déjeuner chez Les Barbus. 

    "Pourquoi le restaurant s’appelle les Barbus ?" demande notre Littleboboon junior (et gourmand) dès notre arrivée. La réponse est très simple : Romain Peretti, en salle, et Fabien Ghione, en cuisine, ont tous deux de belles barbes à la Chabal.

    Leur restaurant, moderne, épuré, fait dans la bistronomie et la carte change tous les deux mois, au gré des saisons.

    Pour notre déjeuner, nous avons le choix entre la formule du déjeuner à 16,50 euros ou la formule entrée+plat+dessert pour 35 euros. Nous optons pour la totale.

    On sent qu’il y avait une envie de bien faire et que la créativité fait partie de la cuisine de Fabien Ghione, néanmoins nous avons trouvé que cela manquait un peu de maîtrise dans la composition des plats. L'équilibre entre les saveurs et le dosage des ingrédients ne sont pas encore tout à fait aboutis. Une cuisine certes généreuse mais trop copieuse et inégale, certains plats plus réussis que d’autres.

    Pour la carte des vins, nous n’avons pas eu l’occasion de goûter, car ce jour-là le thermomètre affichait des températures vertigineuses n'encourageant pas la consommation - même modérée - d'alcool.

    Le service par Romain Peretti est; quant à lui, tranquille et relaxe.

    L’expérience du déjeuner chez Les Barbus nous a laissé une impression mitigée. Nous espérons qu’avec le temps, leur cuisine trouvera sa juste mesure et leur créativité sera au point.

    Les Barbus

    72 Place Jean Jaurès

    84120 Pertuis

    Tél : 09 87 15 38 08

    Les BarbusLes BarbusLes BarbusLes BarbusLes Barbus


    votre commentaire
  • Le Château de Fonscolombe, au cœur de la Provence, est une demeure d'une beauté saisissante. Après dix huit mois de travaux, la restauration du domaine est une réussite totale, de la porte qui mène au chateau à l'entrée du restaurant l'Orangerie jusqu' à la terrasse qui donne sur un jardin magnifique, avec fontaine et statues.

    C'est dans ce lieu magique que nous avons dîné le 16 août 2019, en terrasse.

    A notre grande surprise, les quatre menus du soir sont très abordables : le menu “Découverte” à 48 euros, “Prestige” à 60 euros, “Dégustation” à 75 euros et enfin “Vegan” à 45 euros.

    Nous avons choisi le menu “Découverte” en quatre plats plus amuse-bouches et mignardises.

    Sans être exceptionnelle la cuisine du jeune chef Romain Franchesi est suffisamment bonne pour que nous puissions la savourer et l'apprécier à sa juste valeur. A ce titre, le poulpe, crème de cresson, poivrons confits et piments d'Espelette ou encore le rouget, fleurs de courgettes, caponata et sauce vierge sont très bien.

    L'Orangerie possède une très belle carte des vins qui, bien évidemment, privilégie le vignoble du domaine de Fonscolombe qui, de plus, travaille en bio.

    Petit bémol pour le service, lent et un peu dispersé.

    L'Orangerie au Château Fonscolombe est parfait pour un dîner entre amis comme c'était notre cas, mais convient aussi à une soirée romantique entre amoureux. Le château propose aussi tous les vendredis pendant l'éte des dîners-concerts et a récemment ouvert une partie de son jardin pour une expérience tapas et barbecue.

     

    L'orangerie

    Château du Fonscolombe

    Route de Saint-Canadet,

    13610 Le Puy-Sainte-Réparade

    Tél: 04 42 21 13 13

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe

    L'Orangerie au Château de Fonscolombe


    votre commentaire
  • Notre périple cet été dans le Sud a commencé par une première étape gastronomique au restaurant de Tourrel qui se niche dans l'hôtel du même nom à Saint Rémy de Provence. C'est là que le jeune chef Jérémy Scalia dévoile tout son talent culinaire.

    Au dîner, deux menus sont proposés : « Signature » en quatre plats et « Dégustation » en cinq plats.

    La cuisine de Jérémy Scalia n'est pas seulement bonne voire très bonne, elle est aussi belle et fraîche comme la Provence. Une cuisine de terroir de haute volée comme sa belle tomate de Provence confite au thym, citron, olives et pain grillé.

    Nous avons été impressionnés par sa maîtrise technique, ses compositions, son sens de l'équilibre avec les ingrédients, le tout donne des plats savoureux parfaitement dosés et cuisinés.

    La carte des vins est dotée comme il faut avec de belles références, une belle sélection de vins de Provence et surtout une offre au verre intéressante tel le domaine de l'Enclos 2016 de Romain et Damien Bouchard.

    Le service par le maître d'hôtel était professionnel, avenant, souriant et chaleureux.

    Le restaurant de Tourrel avec Jérémy Scalia vaut bien une escale à Saint Rémy de Provence. Ce fut notre plus belle table de l'été cette année.

    Restaurant de TourrelRestaurant de TourrelRestaurant de TourrelRestaurant de TourrelRestaurant de TourrelRestaurant de TourrelRestaurant de TourrelRestaurant de TourrelRestaurant de TourrelRestaurant de Tourrel

    Restaurant de Tourrel

    5 Rue Carnot, 13210 Saint-Rémy-de-Provence 

    Tel : 04 84 35 07 20


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires