• Pilgrim c’est pèlerin en français, nous ne savons pas pourquoi Hideki Nishi et Terumitsu Saito ont nommé leur deuxième restaurant Pilgrim, le premier c’est Neige d’été qui avait obtenu une étoile au Michelin en 2016.

    Hideki Nishi et Terumitsu Saito sont peut-être les nouveaux pèlerins de la cuisine française ; en tout cas, ils le font avec de belles manières et beaucoup de subtilité et de finesse.

    Dîner chez Pilgrim c’est accepter le menu à 75 euros imposé par le chef en sept séquences pour toute la table.

    On commence avec un amuse-bouche rafraîchissant sous la forme d'un mini pot de flan de petits pois. Vient ensuite le tartare de Saint-Jacques accompagné d'une cuillère de caviar Sevruga ; un œuf confit mollet noir (!) en tempura et crèmes de panais et l'asperge verte ; un lieu jaune parfaitement composé avec la précision d'un artiste peintre ; Le Saint-Pierre en cuisson millimétrée avec son bouillon de crème de coquillage à se damner et pour finir les plats salés un canard de Barbarie grillé au charbon de bois japonais (Binchotan), avec déclinaison de salsifis.

    Les desserts sont délicieux comme la soupe et sorbet de pamplemousse ; la glace de banane, gingembre et cacahuète et une tarte au citron meringuée Pilgrim style, dont on pourra néanmoins regretter la couche de glace un rien trop épaisse, écrasant ainsi un peu trop le sablé qui la soutient.

    La carte des vins impeccable comme il se doit mais chère, la bouteille la moins chère étant dans les 45 euros.

    Le service fut un peu tête en l’air lors de notre soirée, notre maître d’hôtel ayant tout simplement oublié de poser notre supplément caviar sur l'émulsion de notre entrée. Il est d'ailleurs recommandé de prendre le supplément caviar (10 euros) car le plat aurait été un peu fade sans.

    Pilgrim est une très belle adresse, à découvrir très rapidement avant que les réservations ne deviennent un vrai parcours du combattant.

     

    Pilgrim

    8, rue Nicolas Charlet

    75015 Paris

    Tél : 01 40 29 09 71

    pilgrimparis.com

     

    PilgrimPilgrimPilgrimPilgrimPilgrimPilgrimPilgrimPilgrimPilgrimPilgrimPilgrimPilgrimPilgrimPilgrim

     


    votre commentaire
  • Le hasard parfois peut mener à une découverte surprenante. En allant à un enterrement un mardi matin maussade début février sous un déluge de pluie sur l'avenue de Choisy, dans le quartier chinois, en cherchant un abri, nous sommes tombés sur un restaurant au décor sobre, au style scandinave et qui s'appelle L'Hommage.

     

    Nous avons regardé la carte qui avait l'air très appétissante avec des prix très alléchants. Pour le déjeuner une entrée et un plat ou un plat et un dessert pour17 euros ou la totale (entrée+plat+dessert) pour 22 euros. Alors, nous nous sommes promis de revenir déjeuner pour une occasion plus joyeuse.

     

    Ce samedi 24 mars 2018, nous avons franchi le pas en famille et découvert un jeune chef, Jonathan Lor, et son équipe dans une cuisine ouverte au fond la salle claire et lumineuse. Nous sommes accueillis par notre hôtesse toute souriante et enthousiaste. Elle nous propose un menu du jour qui se compose de trois entrées, quatre plats et deux desserts, une carte courte et précise, annonçant une cuisine du marché, produits frais et de saison.

     

    Nous commençons avec des ravioles de Feta, noix, olives noires, échalotes, citron vert et bouillon gingembre et citronnelle. Un délice ! Nos trois plats : filet mignon de porc, crème de chou fleur et chou fleur poêlé ; suprême de volaille, crème de céleri, cacahuète ; et risotto du moment. Le tout superbement cuisiné, cuisson impeccable et produits de première classe.

     

    La carte des vins est courte mais judicieusement sélectionnée avec des vins au verre à prix très raisonnables.

     

    Le service par notre hôtesse est charmant, sympathique et avenant.

     

    L'Hommage c'est clairement notre coup de cœur du printemps et il vaut vraiment le détour dans le quartier chinois pour découvrir tout le talent du jeune Jonathan Lor et de son équipe.

     

    L'Hommage

     

    36, avenue de Choisy

     

    75013 Paris

     

    Tél : 01 44 24 38 70

     

    www.lhommageparis.com

     

     

     

    L'HommageL'HommageL'HommageL'HommageL'HommageL'HommageL'HommageL'HommageL'Hommage

     


    votre commentaire
  •  The Cod House est la nouvelle adresse tendance du groupe Black Code qui possède déjà des adresses à Paris (Kinugawa, Yoko). Pour cette nouvelle Izakaya (petits plats) japonaise le groupe a choisi un quartier chic : Odéon / Saint Germain des Prés.

    Chez Littleboboon, nous avons tendance à nous méfier des adresses trop hip et trop bien représentées dans les médias, mais comme l’endroit est plutôt joli et se trouve dans un beau quartier entouré de belles tables (Kitchen Terre, L’Avant Comptoir, Breizh, etc…), nous avons décidé d’aller le tester avec notre Littleboboon Junior.

    Le cadre est joliment épuré et décoré sur deux niveaux avec des banquettes et coussins comme un lounge. A gauche de l’entrée un bar à cocktail mis en valeur par des étagères décorées d'une série de belles bouteilles de sakés.

    A notre grande surprise la carte est plutôt bien faite, catégorisée de la manière suivante : « Le Froid », « Rolls », « Le Chaud », « Baos », « Tempura », « Sashimi », « Toban », « Side » et les «  desserts », le tout oscille entre bon et délicieux, même du côté des cocktails et des thés. Néanmoins, attention car l'addition peut grimper vite si on ne prête pas suffisamment attention aux plats commandés.

    Une adresse agréable à faire en famille avec les enfants de temps à autres.

     

    The Cod's House

    1, rue Condé

    75006 Paris

    Tél : 01 42 49 35 59

    www.thecodhouse.fr

    The Cod's HouseThe Cod's HouseThe Cod's HouseThe Cod's HouseThe Cod's HouseThe Cod's HouseThe Cod's HouseThe Cod's HouseThe Cod's HouseThe Cod's HouseThe Cod's House

     


    votre commentaire
  • Medhi Kebboul et sa compagne Hliza Ayun ont ouvert leur restaurant en avril 2017 avec pour l'ambition d'offrir une cuisine métissée et gastronomique.

    Lors de notre dîner en février 2018, nous avons découvert un chef enthousiaste et plein d'énergie. Cette énergie, il la transpose dans ses plats colorés, parfumés et savoureux. On sent chez Medhi Kebboul l'envie de bousculer les codes de la gastronomie en associant des saveurs méditerranéennes et asiatiques comme son maquereau laqué, betterave et litchi. Certaines associations fonctionnent, d'autres moins comme le litchi par exemple.

    Les entrées et le plat de poisson sont délicats et maîtrisés dans leur composition, par contre le plat de viande, chausson de pigeon, foie gras, choux rouge et légumes, fut un poil trop riche à notre goût. Le dessert de Hliza Ayun, une tarte au citron meringuée déstructurée avec des graines de pistaches est jolie, légère et excellente.

    Le cadre est sobre, joli et design sur deux étages comme dans une maison privée.

    La carte des vins est bien fournie avec quelques belles références, même la sélection de vins au verre est superbe.

    En l'absence de leur serveur habituel, le couple s'est partagé la tâche ce soir-là avec efficacité et bonne humeur.

    Medhi Kebboul et Hliza Ayun sont des restaurateurs ambitieux et talentueux, il ne leur reste plus qu'à canaliser leur savoir-faire et maîtriser leurs associations (idées et saveurs) pour que leur cuisine soit une réussite totale.

     

     

    Savarin, La Table

    34, rue de Bourgogne

    75007 Paris

    Tél: 09 86 59 19 67

     

    www.savarin-latable.fr

    Savarin, La Table

    Savarin, La Table

    Savarin, La Table

    Savarin, La Table

    Savarin, La Table

    Savarin, La Table

    Savarin, La Table

     

    Savarin, La Table

    Savarin, La Table

    Savarin, La Table

    Savarin, La Table

    Savarin, La Table

     


    votre commentaire
  • L'oseille c'est le nouveau restaurant de Pierre Lecoutre qui avait exercé ses talents au Café des Musées au début des années 2000. Pierre Lecoutre fut en quelque sorte l'un des pionniers de la bistronomie parisienne.

     

    Les gourmets parisiens sont donc très heureux de le retrouver dans un bistrot flambant neuf, spacieux et beau. Dans ce bistrot moderne où il officie avec sa nouvelle brigade et sa jeune équipe, il nous mitonne des plats de réconfort de haut niveau, telle la terrine de foie de volaille,la blanquette de veau ou encore les escargots et oreilles de cochon.

     

    Deux formules : déjeuner pour 25 euros (entrée/plat ou plat/dessert) ou encore pour 29 euros        (entrée/plat/dessert) c'est probablement l'un des meilleurs rapport/qualité prix de Paris.

     

    Pour le dîner, c'est à peine plus cher avec deux entrées, un plat, un dessert pour 36 euros. A ce prix, on a presque envie de dîner tous les soirs à L'Oseille.

     

    Pierre Lecoutre nous propose une cuisine du marché remarquable avec des produits impeccablement sélectionnés et des cuissons millimétrées. Les gourmets sont aux anges.

     

    La carte des vins est pointue, superbement sélectionnée par Jean-Christophe Piquet-Boisson.

     

    Le service est jeune, dynamique, souriant et efficace.

     

    L'Oseille, c'est notre cœur du début de l'année.

     

     

     

    L'Oseille

    3, rue Saint Augustin

    75002 Paris

    Tél: 01 45 08 13 76

    www.loseille-bourse.com

    L'OseilleL'OseilleL'OseilleL'Oseille

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique