• L’Ours, le nouveau restaurant de Jacky Ribault, ouvert au printemps dernier du côté du Château de Vincennes, fait sensation dans tout Paris.

    Jacky Ribault est connu pour son restaurant Qui Plume La Lune dans le 11ème arrondissement pour lequel il a une étoile au Michelin depuis 2014.

    L’Ours est probablement l’un des plus beaux restaurants de la région d’Ile de France. Le mot d’ordre du lieu c’est l’espace, le confort et le volume, le tout extrêmement original, bien agencé et pensé.  Le cadre est magique et procure aux convives une sensation de détente et de bien-être.

    Et la cuisine dans tout ça ? Pour notre dîner nous avons opté pour le menu l’Aubinière en cinq temps. Nous avons commencé par un thé noir qui désaltère et ouvre l’appétit, pour enchaîner sur des amuses bouches originaux et délicats. Le pain et le beurre (à la framboise !) sont excellents.  Quant aux cinq plats : de la raviole au dessert en passant par le lieu noir et un veau parfaitement cuit, dans l'ensemble tout est bon, très bon même pour certains plats.  Néanmoins nous sommes légèrement restés sur notre faim : manque une touche de folie, un élément déclencheur, un effet « Waouh ». Nous attendions plus (trop ?) de la part d’un chef tel que Jacky Ribault.  Nous avons trouvé qu'au final sa cuisine était plus dans la mise en scène que dans la substance. 

    La carte des vins est bien dotée avec de superbes références. A l'apéritif, notre choix s'est porté sur la maison Louis Roederer et son Champagne Brut Premier puis, sur les conseils de notre sommelier, nous avons poursuivi avec un excellent rouge de Graf Zweigelt d’Autriche.

    Le service est professionnel même s'il manque parfois d’attention aux petits détails.

    Si Jacky Ribault réveille sa créativité et donne encore plus de substance à sa cuisine, alors il pourra se prendre à rêver à d'autres étoiles...

     

    L'Ours

    10, rue de l’Église

    94300 Vincennes

    Tél : 01 46 81 50 34

    loursrestaurant.com

     

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours

    L'Ours


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires