• Depuis l'arrivée dans le groupe Accor fin 2015 d'Amir Nahai, CEO Food & Beverage Worlwide, la qualité de la nourriture offerte dans certains hôtels de la chaîne est clairement montée d’un cran. Nous avons pu le constater lors de notre visite au Jardin Privé du Novotel Paris Les Halles, début février.

    Avec son T’Time du Jardin Privé, le chef pâtissier Quentin Lechat a su réinventer l'heure du goûter, à l'anglaise ou à la parisienne. Ses pâtisseries sont subtiles, délicates, parfaitement dosées et se marient merveilleusement avec un jus de citron« detox », un thé bio japonais ou même une coupe de Champagne.

    Le T' Time du Jardin Privé fut une vraie découverte pour nous, venus en famille. Nous avons passé un agréable moment, comme dans un cocon, sous une bulle éphémère et chauffée pouvant accueillir une douzaine de personnes à peine, installée dans le patio de l'hôtel. Un véritable havre de paix et de verdure en plein cœur du quartier fourmillant des Halles. Réservation indispensable.

    Bravo au groupe Accor et au Novotel - et à Amir Nahai - pour ce type d’expérience qui marque clairement la volonté du groupe d’aller vers une restauration haut de gamme.

     

    T'Time - Jardin Privé

    8, place Marguerite de Navarre

    75001 Paris

    Tél : 01 42 21 31 31

    https://novotelparisleshalles.com/fr/time.html

     

    T'Time - Jardin Privé

    T'Time - Jardin Privé

    T'Time - Jardin Privé

    T'Time - Jardin Privé

    T'Time - Jardin Privé


    votre commentaire
  • En revenant de notre déjeuner au restaurant du Palais Royal, début janvier, nous avons découvert dans la rue de Valois, un magnifique restaurant thaïlandais du nom de Balm.

    Nous avons aussitôt décidé de venir découvrir sa cuisine à l'occasion du nouvel an vietnamien, accompagné d'un groupe d’amis franco-thaï histoire de nous assurer que la cuisine thaï de l'endroit tient la route. Car avoir une déco design et un cadre à la fois grandiose et funky c'est bien mais l'assiette est-elle du même acabit ?

    La réponse est... non. Les entrées sont servies un peu froides, les plats sont corrects mais pas extraordinaires, les desserts, eux, sont bons et bien présentés. La cuisine de Balm, étonnamment, manque d’âme, de corps et d’esprit,  ce qui caractérise habituellement la cuisine thaïlandaise. Les prix, quant à eux, sont bien assortis au quartier (traduire : chers).

    La carte des boissons, en revanche, est excellente. Le propriétaire prépare lui-même d’excellents cocktails et sa carte des vins est cosmopolite et voyageuse, à l'image de la belle bouteille de la région de Douro que nous avons goûtée.

    Le service assuré par deux jeunes serveuses est timide et un peu hésitant car elles ne semblent avoir un problème de compréhension de la langue française.

    Au final, nous sommes un peu déçus. Pour nous, Balm est un bel écrin, idéal pour une soirée privée par exemple, mais pas pour un bon dîner gastronomique entre amis connaisseurs.

     

    Balm

     

    6, rue Valois

    75001 Paris

     

    Tél :  01 42 60 38 81

     


    votre commentaire
  • Le restaurant du Palais Royal et du chef Philippe Chronopoulos est une vraie découverte pour nous en ce début 2019.

    Cela faisait un certain temps que nous souhaitions découvrir ce jeune chef d'origine grecque, depuis vendredi 4 janvier, c'est chose faite.

    Pour notre déjeuner, nous avons pris tout simplement le menu déjeuner à 55 euros, composé de quelques amuse-bouches, une entrée, un plat et un dessert, plus les mignardises.

    Philippe Chronopoulos excelle dans les saveurs et les mélanges sucrés/salés, très bien illustré par l’œuf « de mon enfance » ou son riz croquant de topinambour et poire, sauve vin jaune. Il maîtrise parfaitement la cuisson du lieu jaune de ligne, chou fleur rôti et gnocchis à l'oseille. Quant au dessert, la tarte aux pralines roses et à l'hibiscus, glace au yaourt est parfaitement équilibrée.

    La carte des vins est belle avec d'excellentes références mais mériterait d'avoir des prix plus démocratiques, car nous n'avons relevé aucune bouteille en dessous de 55 euros.

     

    Le service était impeccable, professionnel et avenant.

    L'équipe du restaurant du Palais Royal mérite amplement sa première étoile au guide Michelin.

     

    Le Restaurant du Palais Royal

    110 Galerie de Valois

    75001 Paris

    Tél: 01 40 20 00 27

    https://restaurantdupalaisroyal.com

     

    Le Restaurant du Palais Royal

    Le Restaurant du Palais Royal

    Le Restaurant du Palais Royal

    Le Restaurant du Palais Royal

    Le Restaurant du Palais Royal

    Le Restaurant du Palais Royal

    Le Restaurant du Palais Royal

    Le Restaurant du Palais Royal

     


    votre commentaire
  • En lieu et place du Comptoir Tempero, se trouve désormais Berty, le restaurant des deux cheffes Charlotte Thiercelin et Valentine Guénin.

    Que mange-t-on chez Berty ? Une cuisine de bistro revisitée avec des produits de saison frais qui changent au gré des marchés. La cuisine est simple mais bonne avec des petites touches et autres influences d'ailleurs comme leur fameux gyoza de langue d'agneau, salade de chou pointu et pesto, ou encore la croquette de lentilles.

    Les prix sont agréables telle la formule du déjeuner : Entrée / plat ou plat /dessert : 18.50 € ou Entrée / plat / dessert : 24 € .

    La carte des vins est courte mais bien pensée, avec quelques propositions au verre comme notre Mâcon – les Tilles bio de 2017 de J.M. Chaland.

    Le service est dynamique et efficace.

    C'est rare d'avoir dans son quartier un restaurant cent pour cent féminin. On leur souhaite beaucoup de succès et surtout de faire des émules de la même trempe.

     

    Berty

    124 Boulevard Vincent Auriol

    75013 Paris

    Tél: 09 80 72 16 46

    www.restaurantberty.fr

     

    BertyBertyBertyBertyBertyBerty

     

     


    votre commentaire
  • Nous avons ouvert le bal gastronomique en 2018 à Singapour par un super dîner au restaurant Corner House et nous clôturons l'année 2018 par un déjeuner de même niveau au restaurant Pertinence à Paris.

     

    Pertinence, le restaurant de Ryonosuke Naito et Kwen Liew, possède une élégance indéniable que ce soit dans la salle ou dans les assiettes. Le couple pratique une cuisine française revisitée avec des saveurs asiatiques.

     

    Pour notre déjeuner du 27 décembre 2018, nous avons opté pour le menu déjeuner du jour à 45 euros qui débute par une émulsion de champignons de saison en guise d'amuse-bouche, puis en entrée un risotto de pâtes « langues d'oiseau » au jambon Bellota 45 mois, suivi par un poulet de Bresse succulent, d'une tendreté extrême, accompagné de topinambours et oignons rôtis. Pour terminer, un dessert aux agrumes et sorbet à l'orange sanguine très rafraîchissant.

     

    Une carte des vins intéressante avec des propositions aux verres pertinentes (c'est le cas de le dire !) allant du Château-neuf du Pape au saké pétillant.

     

    Le service sobre et professionnel à l'image du restaurant.

     

    Pertinence possède tous ce que l'on aime dans un restaurant : la sobriété, l'élégance, la grâce et le talent.

     

    Pertinence

    29, rue de l'Exposition

    75007 Paris

    Tél : 01 45 55 20 96

    www.restaurantpertinence.com

    Pertinence

    Pertinence

    Pertinence

    Pertinence

    Pertinence

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique