• Axuria c'est un agneau de lait en langue Basque. Cet agneau Basque est vraiment délicieux. La cuisine Basque d'Olivier Amestoy est traditionnellement moderne. Le chef combine merveilleusement des recettes de traditions avec une touche actuelle.

    On peut dire de même de la décoration du restaurant, une touche de design pour un bistrot à l'ancienne. Le tout avec des menus très abordables de 26 euros pour une entrée/plat ou plat/dessert et pour 36 euros pour une entrée/plat/dessert le soir. La carte de vin est intelligemment sélectionnée et tarifée.

    Encore une bonne adresse que le 15 ème arrondissement nous invite à venir déguster.DSC04625DSC04619DSC04620DSC04621DSC04622DSC04623DSC04624


    votre commentaire
  • La bonne sensation de l'année 2012 c'est la cuisine du chef Katsuaki Okiyama, encore un chef japonais qui nous fait une belle démonstration de la cuisine française tout en maîtrise. Maîtrise de cuisson, maîtrise des produits et maîtrise de la technique.

    Chef Katsuaki Okiyama tel un maître Budo exécute seul dans sa petite cuisine ouverte assistée de sa charmante compagne japonaise et de son sommelier un menu de six plats bien ciselés, finement penser et servir avec élégance dans un tempo parfait.

    Pour trouver une cuisine de cette qualité avec un prix presque incroyable à cette époque de 38,50 vous pouvez chercher un bon moment à Paris où ailleurs en France.

    Une adresse que l'on a envie de garder pour soi mais c'est déjà trop tard, car les critiques et les bloggeurs se sont emparés.Abri 6 dessert au chocolatAbri 0 la cuisineAbri 1 entrée carpaccio de boeufAbri 2 entrée calamarsAbri 3 entrée salade de tomatesAbri 4 plat poisson lieu jauneAbri 5 plat viande cochon de lait


    votre commentaire
  • Taokan est le nouveau restaurant chinois chic, mais pas toc qui se trouve dans le beau quartier Saint Germain des près où les habitants ne connaissent pas la crise et qui n'ont jamais souffert.

    Ici on paye le joli décor chic et sobre où on peut admirer la nouvelle tendance actuelle, la cuisine ouverte et transparence.

    Et l'assiette en elle même? Bonne mais très chère, car chez Taokan avec le menu de 22 euros vous aurez droit à une soupe Pékinoise ou un rouleau de printemps et sept Dim Sum (raviolis à la vapeur).

    Un petit conseil de Littlebôboon si vous avez vraiment envie de Dim Sum à la Cantonaise, le vrai, faites un effort allez jusqu'à Belleville et manger au New Nioulaville pour 22 euros vous aurez droit à une vingtaine de différents Dim Sum et si vous avez envie d'une bonne cuisine chinoise authentique allez-y chez Sinorama, là des centaines de chinois dégustent avec délices leur cuisine.


    votre commentaire
  • La gastronomie est l'ensemble des règles (fluctuantes, selon pays, classes sociales et modes) qui définissent l'art de faire bonne chère.

    Selon l'Académie française, « faire bonne chère », qui signifiait « faire bon accueil », fut utilisé dès le XIXe siècle au sens de « faire un bon repas » — un bon repas étant un élément d'un bon accueil. Dans ce sens, « chère » comprend tout ce qui concerne la quantité, la qualité et la préparation des mets1.

    Cet « art » englobe ceux, créatifs dans certains cas, consistant à recueillir, adapter ou inventer des recettes, à sélectionner des produits, à préparer des plats, des mets et à les déguster.

    Un gastronome est un gourmand avisé, fort d'une culture de table.

     

    Source: Wikipedia


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires